730
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-730,page-child,parent-pageid-560,mec-theme-stockholm,stockholm-core-2.4,qodef-qi--no-touch,qi-addons-for-elementor-1.7.1,select-child-theme-ver-1.1.2,select-theme-ver-9.10,,qode_grid_1400,qode_menu_left,qode-mobile-logo-set,wpb-js-composer js-comp-ver-7.1,vc_responsive,elementor-default,elementor-kit-2410

Trio Sellin, Celea, Humair

photos Jean Baptiste Millot

NEW STORIES

Pour qui a eu la chance de les voir, il y a peu, à Paris : Hervé Sellin (piano), Jean-Paul Celea (contrebasse) et Daniel Humair (batterie), l’affaire est entendue. Vétérans d’une étrange fraîcheur que l’on souhaite à tout un chacune, ils offrent une sérieuse gaieté dans l’art du jeu. Du jeu ensemble. Sellin, aussi humble que porteur de toutes les musiques ; Celea, impérial dans le style et la transmission ; Humair, habité de mille mémoires ; ensemble, ils proposent. Ils proposent une attitude ensemble. Et la musique en majesté dispose. Ils proposent des versions sidérantes de Bohemia After Dark (Oscar Pettiford), Black Narcissus (Joe Henderson),Drum Thing (Humair-Kerecki), avant de se jeter à trois dans le saut à l’élastique sans élastique. Leur CD, New Stories, la plus savante des musiques de l’audace – propédeutique bouillonnante à toutes jeunesses et tous publics – est d’une perfection que confirme chaque détail (enregistrement au Studio Sextan, iconographie de luxe). Pur enchantement.

Francis Marmande (Le Monde)

Contact